Galerie Photos

Accueil arrow VIDEOS arrow Sohba du 15 juillet 2008 de Mawlana Sheikh Naz
Sohba du 15 juillet 2008 de Mawlana Sheikh Naz Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 
 sn.jpg
 

Sohba du 15.07.08

Voyagez de vous, vers Lui

 

 

Bienvenue à tous ! Remerciez Allah ! Nous sommes reconnaissants à Allah – Shukr – et nous affirmons « Ashhadu an la ilaha ill-Allah wa ashhadu anna Sayyidina Muhammadan
‘abduhu wa habibuhu wa rasuluh - sallaLlahu ‘alayhi wa sallam ».

 

Nous sommes désormais musulmans.

Nous vivons à une époque où l’ignorance atteint tout le monde et tant de gens s’opposent à l’islam sans jamais utiliser leur cerveau. Nous demandons à Allah Tout-Puissant de nous garder loin de ces gens sans esprit et nous disons ceci :

 

Audhu bi-llahi mina shaitani rajim, Bismillahir Rahmanir Rahim : le signe du Musulman.

Il nous a été ordonné de fuir le plus dangereux et le plus ardu des ennemis de l’humanité : Sheytan.

 

Nous devons quérir auprès d’Allah Tout-Puissant Sa Protection.  Si nous demandons à combattre ou à nous défendre par nous-mêmes, c’est impossible ; Nous devons donc demander une protection et un refuge auprès d’Allah Tout-Puissant afin d’être en sécurité.

 

Qui vous a créé ? Posez la question ! Qui vous a façonné ? Ô Gens, vous devez vous interroger sur ceci et faire l’effort d’apprendre par vous-même, et en faire profiter vos enfants.  

 

Mais Sheytan a fait son pire contre l’humanité. Il a usé de centaines de milliers de supercheries et a placé d’innombrables pièges contre les Hommes, pour leur faire oublier qui ils sont et comment ils sont venus à l’existence. Sheytan tente de rendre les gens oublieux pour qu’ils ne se rappellent jamais. Et les gens ne s’interrogent pas. Ils ne [se] questionnent que pour des choses inutiles et insipides alors que la principale interrogation qu’ils devraient avoir est :

 

« Qui je suis ?, Comment suis-je venu à l’existence ?, D’où est-ce que je viens ? » Mais personne ne pose la question et les universités, les instituts éducatifs n’ont aucun souci à porter des livres : des livres célestes.  Ils n’en font pas usage et ne se demandent pas comment les gens pourront apprendre.

 

Ils enseignent tellement de sottises à travers des centaines de livres et seulement dans l’objectif de nier. Ils apprennent à ne pas s’interroger - Qui je suis ?- et se basent sur tant de branches de leur savoir. En réalité, ils n’ont pas de savoir : car si vous usez d’un véritable savoir, quel qu’il soit, il doit vous mener à la Présence Divine d’Allah Tout-Puissant ! Ceci est un savoir. Mais les gens prennent des livres de sciences, et malgré toutes les disciplines, et ne les utilisent que pour observer l’extérieur des choses : par ex. un arbre, sans jamais se demander comment la pomme est apparue.  Comment cet arbre peut-il rester sec durant l’hiver : les gens pensent « C’est terminé ! Plus de feuilles, ni aucun fruit et il est tout asséché ! » Et quand arrive le printemps, ils sont étonnés et disent «  Hier, nous croyions que cet arbre était sec, alors que maintenant il commence d’apporter des fruits et des feuillages… Il redevient un arbre tout neuf, et tout beau. Comment est-ce arrivé ? » Hé bien, ils ne se le demandent pas.

 

Ils disent simplement « Cette pomme vient d’un arbre » et non pas « Ces fruits ont tout juste émergé. Nous pensions que l’arbre était asséché mais il fait pousser des feuilles de nouveau, avec de nouvelles fleurs et après ces fleurs tant de fruits différents à venir ! » Ils ne réfléchissent pas !

Alors je vous demande : « Ya Hou, pourquoi ne demandez-vous pas à l’arbre Pin : Où sont tes fruits ? Où sont tes fleurs ?» Ces arbres ont aussi des fruits mais ils ne sont pas faciles à voir comme les autres.

Au sein de l’espèce humaine, beaucoup sont ivres et leur ivrognerie vient de leur insouciance continuelle, de leur ignorance, du fait qu’ils n’utilisent pas leurs cerveaux.  S’ils faisaient appel à leur esprit, ils trouveraient tant et tant de choses – mais ils s’y refusent, et ne font que regarder la surface de toute chose.

 

Et maintenant, venons en à l’Humanité : comment se passe son avènement ? Les parents dorment ensemble, ensuite un nouveau né apparaît après 9 mois et quelques jours. Ils ne réfléchissent pas : qui serait capable de faire cela ? Personne ne s’interroge. Tout cela fait partie de la connaissance et ils n’y pensent jamais, et ne demandent pas à apprendre quoi que ce soit. Ils se contentent de dire : « La Nature, c’est la Nature… » Des chemins pour des Enfers avec leur « nature !» 

 

 

Et il se peut que vous ne soyez jamais né ! Il y a plus d’un demi siècle maintenant, j’étais allé avec mon Grandsheikh à Médine Medina Munawwara-‘ala sakinaha afdalu salat wa taslim – qui est la ville sainte du Prophète (sws). Je pars donc pour une séclusion avec mon Grandsheikh dans cette contrée sacrée, une terre où Allah Tout-Puissant a placé la sainteté. Nous y descendons en bus en parcourant des déserts : des lieux totalement nus et sablonneux.

 

 

Nous avons donc réalisé ce qui nous a été ordonné de faire en séclusion : la séclusion transporte les gens en dehors d’eux même vers le Grandsheikh.

 

De nos jours, les regards restent sur la surface des choses tout autour d’eux. Ils s’oublient eux-mêmes, et ne portent d’intérêt qu’à ce qui les entoure.

 

Mais non ! Il faut d’abord commencer par soi-même! Regardez-vous, puis regardez ce qui se trouve tout autour ! La séclusion emmène l’homme de son extérieur à sa réalité intérieure. Dès lors, quiconque ne peut être un « dalil » - un guide ; Sans guide, personne ne peut apprendre quoi que ce soit. Vous devez trouver un guide pour une bonne guidance, autrement vous ne pourrez trouver la voie qui mène à vous-même. C’est pourquoi la séclusion est le plus important : c’est la chose la plus importante qui nous permet d’aller de nous-mêmes vers notre soi.  Si vous ne cherchez pas de guide et vivez pendant 70, 80 ou 90 ans vous ne saurez jamais rien sur vous-même.

 

C’est pourquoi Allah Tout-Puissant envoie Ses Prophètes : pour que vous vous connaissiez, et pour que vous alliez de l’extérieur vers l’intérieur, de vous-même à vous-même. Mais vous êtes des gens ignorants, comment le sont les animaux…

 

De nos jours, les gens font appelle à tant de médecins, ils disent « Docteur X…, Docteur Y…, Docteur Z…, », mais ces derniers ne savent rien donc Allah Tout-Puissant a envoyé le premier des Prophètes, Sayyidina Adam (as) qui fut le premier guide pour ses enfants et après lui, d’autres furent envoyés parmi sa descendance… jusqu’au sceau des Prophètes Sayyidina Muhammad – SallaLlahu’alayhi wa sallam, le dernier et le plus grand des guides, venu pour guider les gens à la connaissance de soi. Quand bien même la vie sur terre serait éternelle, il serait encore suffisant pour être un guide à des billions, des trillions de personnes à venir. Ainsi, la guidance lui a été accordée par le biais du Saint Coran. Le Livre Saint est suffisant pour tous les peuples qui traversent les siècles et ce, pour l’éternité. Il n’est besoin d’aucun autre guide avec un livre Saint, car le Saint Coran est là pour vous ramener à vous-même et ceci est important !

 

Et pour atteindre cet objectif, nous devons réaliser un chemin : mon Grandsheikh m’avait demandé de réaliser une voie qui me mènerait de soi à soi. Je suis entré en séclusion durant 3 mois puis je suis rentré à Damas, auprès de mon Grandsheikh. J’observe alors sur ses ordres les plaines et les contrées sablonneuses : apparaît une multitude de fleurs de toutes les couleurs ! Et comment est-ce arrivé ? Durant notre séclusion, la pluie est tombée. Cette pluie a rendu la vie sur un Saint Commandement venu des Cieux et c’était si beau : ces plaines avec toutes sortes de fleurs. Subhannallah : le soleil leur a donné tellement de couleurs différentes.

                                                                       

En Europe vous pouvez trouver des terres fleuries, mais il n’y en a pas autant de sortes… juste quelques unes, 5 ou 10 sortes mais dans ces pays, avec le Commandement sacré d’Allah, le soleil donne tant d’innombrables couleurs et tel ment de plantes.

 

Nous observions donc ces plaines [avec Grandsheikh] et j’ai pensé « Cela ressemble à un tapis tout juste achevé, c’est tellement beau ! »

 

Donc, je me dis : pourquoi ne demandent-ils pas « Comment est-ce arrivé ? Quel est ce pouvoir secret ? » Ils disent seulement « C’est la Nature »… Mais qu’est-ce que la nature ? La Nature est sous le contrôle des Anges

Si Allâh posait Son regard(diractement) sur notre Monde, la Terre serait transformé en un vaste Paradis.


 

Ô Gens, venez apprendre avant que l’Ange de la Mort ne vous prenne votre vie pour vous emmener dans la tombe! Essayez d’apprendre quelque chose !

 

Mais les gens n’apprennent que pour parvenir à des aspects matériels de cette vie, et leurs uniques buts sont comment ils pourront posséder – ou donner des plaisirs à leur être physique. Ils engrangent de plus en plus d’argent – et pour quelle raison ? Pour donner encore plus de plaisirs à leur être, alors que ça va à l’encontre de celui-ci.

 

Si une personne ne prenait pas autant soin pour son être physique, elle pourrait vivre jusqu’à 70, 80, 90 ou 100 ans ! Mais ceux à qui on demande de donner de plus en plus de plaisirs à leur être : allez voir dans un cimetière et vous allez apprendre : regardez la date de leur mort ! Ils n’ont pas plus de 60 ou 50 ans. Ô Gens, vous devez y réfléchir !

 

 

 Qu’Allah nous pardonne ! Ceci est suffisant pour n’importe qui, il suffit d’y réfléchir car ne pas utiliser son cerveau, c’est être comme un animal.  Les animaux ne pensent pas et c’est la principale différence avec les hommes qui eux réfléchissent. Et ceux qui ne le font pas sur de tels sujets, ils ont le niveau de créature non-pensante, comme les animaux.

 

Qu’Allah nous pardonne et nous accorde de Ses éternelles Grâces afin de suivre les Prophètes et leurs hérités, et pour l’honneur du plus honoré d’entre eux Sayydina Muhammad (sws).

 

 

 

Fatiha

 

Allahumma salli wa sallim ‘ala Nabiyina Muhammad alayhi salam,
Salatan tadumu wa tuhda ilay, mamara l-layali wa tula dawam...

 
< Précédent   Suivant >