Galerie Photos

Accueil arrow VIDEOS arrow LE "KHATMUL KHODJAGHAN"
LE "KHATMUL KHODJAGHAN" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

huhu.jpg

 

 

 

LE "KHATMUL KHODJAGHAN" OU SEANCE DE CLOTURE DES

MAÎTRES SPIRITUELS

 

 

 

Le mot  ‘‘ Khodjaghan ’’ est le pluriel, en persan, du terme " Khodja " qui signifie maître.

La désignation d'une séance d'invocation par le terme tout spécial de " Khatm ", ou clôture, est le fait que les maîtres spirituels, quand ils voulaient conclure leurs réunions d'avec leurs disciples, entamaient ce genre de litanies.

 

Le maître Abdul Khalaq AI-Ghadjawani (XIIIe s.) ainsi que tous les maîtres après lui, en passant par Chah Naqshaband (XIVe s.), sont unanimes à déclarer que celui qui récite ces litanies verra ses actions de grâce multipliées, ses vœux réalisés et ses difficultés aplanies.

 

Cependant un certain nombre de règles sont à observer pour assurer l'efficacité de cette séance.

 

Elles sont les suivantes :

Les assistants doivent avoir l'autorisation des maîtres de la Voie

L’humiliation et la concentration

La purification majeure et mineure

L'isolement de l'endroit où se tient la séance

La fermeture des portes

L'adoption de la position assise du tailleur

La clôture des yeux du début jusqu'à la fin

S’efforcer de repousser toute suggestion et faire le vide intérieur

 

Quant au "Khatm" proprement dit, ou séance, il comprend les étapes suivantes :

1 - L'INTENTION - on doit rechercher l'agrément divin en assistant au dikr.

2 -LE RETOUR A DIEU - par l'invocation de formules de repentir.

3-.LE RATTACHEMENT INITIATIQUE - le rattachement se fait, en l'occurrence ici, par la visualisation du Maître, dernier maillon de la chaîne initiatique.

4- L'INVOCATION OU "DIKR" - celui-ci comprend trois niveaux :

 

Tout d'abord au niveau du centre vital ou ‘‘ Qalb ’’ la formule appropriée d'invocation est "LA ILAHA ILLAL-LAH"

 

Puis on passe à l'invocation unique du Nom divin "ALLAH", qui est le vocable approprié au niveau du souffle vital ou ‘‘ Ruh ’’

 

Enfin, l’invocation du Nom Divin "HU" qui est le monosyllabe sacré approprié au niveau de l'Ame vivante ou "Sirr".

 

5 -LA RECITATION DE LA "SILSILAH" OU CHAÎNE INITIATIQUE -

Elle est récitée après la séance des maîtres, lors d'une initiation, à la fin d'une séance de "Dikr", pour demander une guérison ou se préserver des malheurs.

 

 

 

Après la récitation du "Khatm", ou séance, il est d'usage d'implorer Dieu pour la réalisation personnelle de telle ou telle chose car c'est le moment indiqué, disent les maîtres de la Voie, pour un agrément divin. En effet, beaucoup de demandes se sont concrétisées au témoignage d'une foule de personnes.

 

Dans la Voie Naqshabandî, le "Khatm" constitue le plus important et le plus efficace des "Wird-s" ou incantations après la formulation de la profession de foi qui est LA ILAHA ILLAL-LAH -et les esprits des maîtres spirituels, par la bénédiction propre à ce "Wird", assistent ceux qui demandent leur aide

traduction-Mohammed Jamil CHERIFI 

 
< Précédent   Suivant >