Galerie Photos

Accueil arrow Articles arrow Les assemblées de Dhikr... Hadith
Les assemblées de Dhikr... Hadith Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

hadrat-muhammad2.jpg

D’après Abî Huraïra (qu’Allah l’agréé), le Prophète sur lui la grâce et la aix a dit 

 

: « Allah (qu’Il soit glorifié) a des Anges qui font des pérégrinations, en plus de leurs fonctions respectives, à la recherche des assemblées où on évoque Allah. Lorsqu’ils trouvent une assemblée de ce genre, ils prennent place avec ceux qui la composent et s’enveloppent les uns les autres avec leurs ailes, jusqu’à ce qu’ils remplissent l’espace qu’il y a entre eux et le ciel terrestre. Lorsqu’ils quittent cette assemblée, ils montent au ciel où leur Seigneur – bien qu’Il soit au courant de tout ce qu’ils ont fait --les interroge en ces termes : « D’où venez-vous ? ». Ils répondent : « Nous venons de chez des serviteurs à Toi, sur terre, qui Te louent, Te glorifient, T’exaltent, Te rendent grâce et T’invoquent ». Il leur dit : « Et que veulent-ils ? ». Ils répondent : « Ils Te demandent Ton paradis ». Il leur dit : « Ont-ils vu Mon paradis ? ». Ils répondent : « Non, ô Seigneur ! ». Il leur dit : « Et qu’en sera-t-il s’ils le voyaient ? ». Ils ajoutent : « Ils Te demandent aussi de les mettre sous Ta protection ». Il leur dit : « Et contre qui veulent-ils que Je les mette sous Ma protection ? ». Ils répondent : « Contre Ton feu, ô Seigneur ! ». Il leur dit : « Et ont-ils vu Mon feu ? ». Ils répondent : « Non ! ». Il leur dit : « Et qu’en sera-t-il s’ils le voyaient ? ». Ils ajoutent : « Et ils Te demandent pardon ». Il leur dit : « Je leur ai pardonné ! Je leur donne ce qu’ils demandent et Je les mets sous Ma protection contre ce dont ils ont sollicité cette protection ! ». Ils disent : « Seigneur, il y a parmi eux, un homme qui a commis beaucoup de péchés, et il est passé là par hasard avant de prendre place avec eux ». Il leur dit : « Je lui pardonne aussi, car ce sont des gens dont ne sera pas malheureux celui qui prend place avec eux ».

 
< Précédent   Suivant >