Galerie Photos

Accueil arrow Les Discours arrow Le besoin d’un guide - Cheikh Nazim Al Haqqani 1990
Le besoin d’un guide - Cheikh Nazim Al Haqqani 1990 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Au nom de Dieu,

Le Miséricordieux par essence et par excellence

 

 

kaba3.jpg

Le besoin d’un guide

 

 

Notre GrandSheikh parle de l’importance d’une bonne conduite.

Chacun doit chercher un guide, car nous avons besoin d’atteindre nos destins, et c’est si difficile. Regardez notre Prophète (que la paix soit sur lui) : toute la création est en son honneur et amour. Allâh Tout-Puissant a fabriqué l’univers pour son habîb, son bien-aimé. Déjà, le Prophète (que la paix soit sur lui) a accepté un guide, Jibrîl (l’ange Gabriel). Tous les prophètes ont accepté Jibrîl comme leur guide.

Notre Prophète (que la paix soit sur lui) est de la plus haute station dans la Présence divine, un représentant d’Allâh Tout-Puissant parmi Ses gens, et il prend un guide. Cela indique qu’un guide est nécessaire à celui qui désire atteindre la Présence divine. Ceci est adab, la bonne manière, la plus importante.

Notre Prophète (que la paix soit sur lui) suivait toujours les ordres de Jibrîl, accomplissant chaque action et s’exprimant selon les ordres d’Allâh Tout-Puissant rapportés par Jibrîl. Cela veut dire que personne ne peut atteindre la Présence divine sans guide ni conduite. Vous devez vous remettre entre les mains d’un guide, vous rendre, ou alors vous ne tirerez aucun bénéfice. Un guide est celui qui connaît votre destin. Il est une personne à « vue ouverte ». Un aveugle ne peut pas guider, il a besoin d’un guide. De nos jours, très peu de personnes acceptent un guide pour eux-mêmes, chacun est si fier, se disant : « Je suis intelligent, je connais mieux ». Ces personnes peuvent connaître les connaissances de ce monde mais cette « Connaissance » ne se donne pas à la seule lecture des livres. Vous la connaissez seulement avec un murshid, un guide. Vous devez avoir un guide ; ce n’est que la fierté qui en éloigne les gens. On ne peut atteindre la Présence divine sans guide réel.

 

Pour un murîd suivant un murshid, c’est très bien de consulter le murshid pour chaque question mais, pour trois choses, c’est un devoir. Ce sont le mariage, le divorce et les longs voyages. Pour le pèlerinage, il est aussi nécessaire de consulter le sheikh. S’il n’y a pas de consultation, on peut se retrouver dans des situations difficiles. Le sheikh peut donner ses ordres par rêves, car il est interdit pour les jinns ou les démons d’apparaître sous la forme du Prophète (que la paix soit sur lui) ou du sheikh.

 

Quiconque désire une amélioration dans la voie d’Allâh Tout-Puissant doit demander un guide. C’est le chemin le plus rapide et le plus court. Sayyidinâ ‘Alî demanda au Prophète (que la paix soit sur lui) : « Quel est le chemin le plus facile jusqu’à notre Seigneur ? ». Il dit : « Ô ‘Alî, cherche un ami d’Allâh Tout-Puissant et reste dans son ombre. Une ombrene va pas séparée d’un homme. Alors tu peux atteindre facilement et rapidement la Présence du Seigneur ». Le début du chemin est d’être d’accord avec un guide.

 

Notre GrandSheikh dit que Iblîs (Shaytân) est le plus érudit de tous en matière de connaissance religieuse, il connaît très bien la Torah, les Psaumes, les Evangiles et le Coran. Mais il lui est interdit de prendre la Connaissance divine, il ne pourra jamais connaître les secrets de ces livres. S’il les connaissait, il cesserait de poursuivre les gens pour les rendre comme lui-même.

Que renferment ces secrets ? C’est d’être fier de connaissance ou d’adoration. Ce qui met à l’écart quelqu’un. Iblîs ne voudrait jamais prendre un guide pour lui-même. Allâh Tout-Puissant projeta de faire d’Adam son guide, mais il ne voulut jamais accepter Adam ni sa connaissance. Voilà la marque de sa fierté et la raison pour laquelle il fut rejeté de la Présence divine.

 

Notre Prophète (que la paix soit sur lui) dit : « Les sagesses sont la propriété du mumin, du croyant. Qu’il les trouve n’importe où, il peut les prendre ». Il n’y a pas de nationalisme en religion. Tous les gens sont les mêmes en face de leur Seigneur. Si vous trouvez une hikmah, une sagesse, avec n’importe quelle personne, vous devez la prendre.

 

 

 

* * * 
 
< Précédent   Suivant >