Galerie Photos

Accueil arrow Les Discours arrow SE RASSEMBLER POUR L'AMOUR DE DIEU de MAWLANA SHEIKH NAZIM
SE RASSEMBLER POUR L'AMOUR DE DIEU de MAWLANA SHEIKH NAZIM Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Par le nom d'Allah, le Tout-Miséricordieux, 
le Tout-Bienfaisant, le Plus Généreux

Extrait de: SHAYKH NÂZIM

Le courant d'Amour
des Océans de Miséricorde

Paroles d'un maître soufi
A Paraître au 4 ème Trimestre 2015, Incha Allah 
 
 SE RASSEMBLER POUR L'AMOUR DE DIEU


L'un des principaux avantages de s'asseoir ensemble en association avec un Sheikh, c'est que le fait d'assister à de telles réunions donne plus de puissance à notre foi et conduit à de la familiarité et à un sentiment de fraternité avec ceux qui participent à cette association. L'obtention d'une telle familiarité est un miracle en soi, dans la mesure où nos égos sont habituellement trop fiers pour se mettre au même niveau que n'importe qui d'autre. Chaque égo se considère comme étant unique et incomparable. Tout comme un roi doit être seul sur son trône, nos égos se visualisent comme ayant atteint une Station particulièrement élevée.

Les anciens égyptiens vénéraient de nombreux dieux et déesses, mais Pharaon, le contemporain de Moïse, a essayé d'abolir ce genre de vénérations, en faisant en sorte que lui seul devienne l'unique divinité que l'on puisse adorer. C'est pourquoi on le cite dans le Saint-Coran, disant à son peuple: «Je suis votre Seigneur le Plus Haut.» En faisant cette déclaration, Pharaon jouait le rôle de porte-parole de tous les égos, et vous ne pourrez trouver personne qui n'ait pas un tel égo: ses caractéristiques n'ont pas changé depuis l'époque de Pharaon.

Au cours du Voyage Nocturne du Saint Prophète (pendant lequel il fut emmené par l'Ange Gabriel de La Mecque à Jérusalem et ensuite en un voyage miraculeux à travers les Sept Cieux), le Seigneur s'adressa à lui, en disant: «Oh Mon serviteur, Oh Mon Bien-Aimé Mohammed, si je donnais à tout le monde l'opportunité de détenir le pouvoir et l'autorité de Pharaon, tous deviendraient des Pharaons et proclameraient: 'Je suis votre Seigneur le Plus Haut'. Par conséquent, apprends-leur à faire attention aux ruses de leurs égos, et avertis-les qu'il ne faut blâmer personne, même pas Pharaon.»
 
Nous devons tenir compte des enseignements de notre Seigneur, et nous élever au-dessus du niveau ordinaire de perception. Pointer du doigt et dire «Quel tyran!», c'est le niveau ordinaire. Si nous apprenons la leçon de notre Seigneur, nous serons amenés à comprendre que nos propres égos sont tous des Pharaons potentiels. La seule différence, c'est que le destin ne nous a pas apporté les circonstances propices au développement d'une telle indulgence extrême envers nos égos. Mais il ne fait aucun doute que votre égo, si on lui donnait la moindre chance, viendrait s'établir sur ce trône de blasphème. C'est la raison pour laquelle nous devons avoir honte de dire: «Cette personne ne prie pas», ou bien «Cette personne transgresse la Loi de Dieu.»

Toute réunion réalisée au nom de Dieu et pour l'Amour de Dieu attire la miséricorde de Dieu sur nous, et nous aide à atteindre nos objectifs. Tel est le plaisir divin accordé lors d'une telle réunion, et même un passant qui viendrait à y assister par curiosité et qui ne reviendrait jamais finirait immanquablement par bénéficier quand-même de la miséricorde qui s'est déversée sur lui grâce à cette réunion. Qu'est-ce qui différencie ce genre de réunion des autres? C'est juste qu'elle se déroule pour l'Amour de Dieu et pour aucun autre motif. Vous n'êtes pas venus ici pour manger et boire – cela vous pouvez le faire dans vos pays, mais c'est l'Amour de Dieu qui vous a appelé ici. Vous avez commencé à prêter attention à cet appel, mais pour la plupart des gens cela reste une voix inaudible dans les recoins les plus profonds de leurs cœurs.

Nos vies passent devant nos yeux comme une vision fugace. Nous essayons de saisir le moment, mais chacune de nos respirations s'enfuit à chaque expiration, et le moment qui se trouve devant nous ne tarde pas à se retrouver derrière. Une voiture emprunte une autoroute pour «avaler» environ deux kilomètres à chaque minute, ou même plus, et nos vies s'écoulent un peu de la même manière. Nous ne pouvons pas nous accrocher au passé, et quand nous anticipons le futur il nous a déjà rejoint et même dépassé. La vie est comme un rêve. Pouvez-vous conserver une chose que vous avez vu dans un rêve? Vous pouvez rêver que vous êtes assis sur un trône avec une couronne sur votre tête, avec autour de vous des tas de trésors,  mais vous ne pouvez pas emmener les trésors avec vous lorsque vous ouvrez les yeux, et personne ne vous traitera non plus comme un roi même si vous leur dites que vous l'avez été en rêve. Où est-il, ce rêve, maintenant? Comment? Quoi? Tout cela était bien avec moi! Nous ne devons pas, par conséquent, autoriser nos égos à nous convaincre que nous sommes des rois avec des couronnes, assis sur des trônes dans des pièces remplies de trésors! Mais nos vies temporaires ont un but sérieux: le développement spirituel. C'est notre tâche, et elle est très sérieuse. Nous pouvons emmener avec nous le développement spirituel acquis dans cette vie, ou sinon nous repartons les mains vides – et personne ne peut s'améliorer ou se développer sans se joindre à la caravane des Prophètes et des Saints.

J'ai rencontré ici tant de gens venant de l'Occident qui ont fouillé en profondeur dans les grandes traditions de l'Orient. Ils ont acquis de la sagesse à travers cette recherche-là. Ils ont lu, voyagé, écouté et appris. L'attraction pour tout ce qui est oriental est une inspiration divine dans le cœur des occidentaux. Même les anciens philosophes grecs ont puisé leur lumière dans l'Orient.

En revanche, quand des orientaux sont attirés par l'Occident, ils deviennent rituellement impurs et en arrivent à avoir besoin d'une ablution totale. Dans cet état d'esprit, une obscurité descend sur leurs cœurs, et même s'il ne s'agit pas d'une obscurité totale comme le noir de la nuit, c'est du moins comme si un nuage obscurcissait le soleil. Si les orientaux veulent connaître mon point de vue, alors je leur dirais que la plupart d'entre eux devrait s'arranger pour retourner dans leurs propres pays. Si le gouvernement savait que je suis en train de dire cela, ils me donneraient une médaille, mais personne n'a informé Mme Thatcher ou la Reine, donc pour l'instant je n'ai pas encore reçu ma médaille.

Mais pour les occidentaux qui sont attirés par l'Orient, et qui se soumettent souvent à de grandes épreuves pour voyager dans ces pays, au Tibet et en Inde, et qui reçoivent de la sagesse pour la ramener avec eux, beaucoup d'entre eux courent le danger de perdre tout ce qu'ils ont gagné. Pourquoi? Parce qu'ils ramènent des perles non attachées. Si une dame achète des perles, est-ce qu'elle les porte en vrac dans sa poche, ou bien est-ce qu'elle les attache à un fil solide? Les gens vont dans des endroits très éloignés pour rechercher la sagesse et ils sont si heureux avec ce qu'ils ont trouvé, mais les perles s'échappent tout le temps par le trou de leurs poches, parce que les perles ne sont pas encore reliées par un fil. Quel est ce fil dont je parle? Les perles de la sagesse peuvent seulement être conservées avec une foi solide et de la méthode. Tellement de gens ont négligé cette nécessité. Si vous avez le fil, c'est l'une après l'autre que vous pouvez obtenir les perles pour les relier à ce fil.

Vous devez suivre les méthodes prescrites par une grande religion. Je ne vais pas vous dire que vous devez suivre telle ou telle religion, tout ce que je dis c'est qu'il est inutile de faire une sorte de mélange. Pourquoi? Le fait de s'en tenir aux préceptes d'une religion mondiale, sans être fanatique, préserve votre cordon de perles. Il y a beaucoup de voleurs au travail, et vous devez le conserver prudemment, de crainte qu'il soit volé. Par conséquent, la foi et la sagesse ont besoin de protection, et vous devez apprendre quelles actions ou pratiques peuvent protéger vos trésors des voleurs. Celui qui essaie de faire seul le chemin errera dans l'antre des voleurs, ou sera attaqué au milieu d'un territoire sauvage par une meute de loups.
 
Extrait de: SHAYKH NÂZIM

Le courant d'Amour
des Océans de Miséricorde

Paroles d'un maître soufi
A Paraître au 4 ème Trimestre 2015, Incha Allah 
 
< Précédent   Suivant >