Galerie Photos

Accueil arrow Les Discours arrow L
L Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L’ADAB quand vous vous exprimez envers le Shaykh

Mawlana Shaykh Hisham Kabbani

   Fenton Zawiya, Michigan

1 October 2007 


Mawlana Shaykh Nazim nous dit dans une de ses paroles « N’essayez jamais de décrire Abd _ l’état du serviteur, avec la description des Attributs Divins » Allah a créé la Création, Il est Créateur et ne saurait être décrit par Sa Création !

Tout ce que vous respectez et honorez chez un serviteur d’Allah : quel que soit son niveau d’excellence, il reste un Serviteur d’Allah et rien de plus. Ne dîtes pas autre chose qui soit au-delà de cette Réalité, car autrement votre compréhension du degré [le vôtre ou celui de quelqu’un d’autre], ou de ce qui est acquis reste très en-deçà de la Réalité ;

Votre compréhension est celle d’un serviteur imparfait… Qu’allez-vous alors comprendre de la Perfection du Awliya, qui vous dépasse.

 

Les Awliyyas tentent d’être de s’élever de plus en plus, alors leur connaissance est de plus en plus importante et ils se voient par contre de plus en plus insignifiants devant la Grandeur Divine d’Allah Subhanna Taala.

Quand vous vous croyez parfait ou savoir quelque chose, votre Ego vous faire croire que vous avez tellement de valeurs ! Les Awliyyas ont une compréhension bien supérieure à la nôtre, mais le minimum pour eux est déjà un Océan à notre niveau !

Notre station est une goutte de leur Océan de connaissance… Plus ils acquièrent de Connaissance, plus ils obtiennent une juste compréhension de la Grandeur Divine.

 

Le Prophète Muhammad a dit ainsi « Je ne suis qu’un être humain comme vous !» et quand bien même il a été le seul à être élevé à son degré. Il a atteint un tel niveau de Connaissance, et est resté dans la plus parfaite humilité justement à cause de sa vision dans la Proximité du Seigneur.

… De loin, vous minimisez votre vision de l’Océan, vous pensez qu’il est facile d’y entrer et d’y nager… mais de près vous voyez des vagues puissantes et énormes qui vous effraient !

Les Awliyyas comprennent et ont une sensibilité à percevoir la Grandeur Divine mais conformément à leur degré de Proximité avec Allah. Le Prophète a dit « Aussi vaste qu’est votre Foi, elle est dans l’incapacité d’entourer par la compréhension la Grandeur d’Allah Subhanaa Taala ! » _ « Ne perdez pas votre temps à essayer de comprendre la Grandeur d’Allah » cela veut dire que quelle que soit votre connaissance, ce n’est même pas une goutte qui vous est donnée !

 

Bayazid Al Bistami a dit « J’ai demandé à Allah _ Ya Rabbi, laisse moi voir la Réalité de Muhammad ! » J’ai voulu voir et observer sa réalité… et j’ai vu qu’entre moi et cette réalité il y avait des milliers d’Océans, et chaque Océan est sans fin et porte en lui des Lumières infinies : elles sont continuelles, et impossible d’en arriver à bout pour chacune d’entre elles !

« J’ai demandé à Allah d’entrer dans cette Réalité de Muhammad, je suis arrivé à l’interstice de l’ouverture, et j’ai vu parmi ces milliers d’Océans, le moins éloigné de moi brillait à travers la Réalité de Muhammad, et porte en lui d’infinis Connaissances…

_ Ces Océans portent les lettres célestes, les Lumières de la Réalité du Prophète… _ « J’ai su à travers mon cœur qu’il y a 10 000 Océans que je dois traverser comme cet Océan. Et pour traverser un Océan, la vie de toute l’Humanité entière ne suffirait pas ! »

 

Alors que croyez vous comprendre des Océans de Rassul Allah ! Ainsi, il dit « J’ai essayé de traverser cet Océan pour approcher une Lumière parmi les innombrables et j’ai entendu une Voix dire_ Ya Abu Yazid ! Tu es Sultan Al Arifin, le Qutb des Gnostiques… Ne croît pas que tu sois quelque chose dans ce lieu ! Tu es le Sultan de tous les Saints, mais ne crois pas que tu as une importance ici… Tu n’es rien ici, dans le degré qui est le tiens ! »

… Abu Yazid Al Bistami  a obtenu des Connaissances d’Allah que personne ne pouvait appréhender, même pas une lettre !

Ce que cela signifie, c’est qu’il aurait été brûlé par la Lumière de Rassul Allah s’il avait outrepassé l’Ordre Divin. Ce n’était pas son degré, ce n’était pas sa station, ni sa place !

Le Sultan Al Arifin, aucun Awliyya ne pouvait approcher sa station à son époque : il était bien plus élevé que tous les Awliyya… mais Allah lui dit « Ne viens pas ! Ne t’approche pas ! Tu seras brûlé par la Lumière [de Rassul Allah] ! »

 

Il dit ainsi «  Tous les 124 000 Awliyyas, s’ils mettaient leur pouvoir ensemble pour additionner leur Lumière et leur Énergie en vue de se déplacer vers un lieu qui les ferait entrer dans l’Océan d’un seul des héritiers du Prophète Muhammad Rassul Allah… Ils seraient brûlés ! »

124 000 Awliyyas ne peuvent entrer d’un pas dans cet Océan, et Abu Yazid Al Bistami ne peut de même entrer d’un pas dans l’Océan du Prophète qui en porte 10 000 ! … Méditez là-dessus !

 

Celui qui est un héritier du Prophète sera couronné par Rassul Allah qui lui donnera une couronne venant de lui : il en faire un Roi. Les héritiers du Prophète seuls sont couronnés par lui, et ils peuvent être d’autres Turuqs… comme de la Tariqat Naqshbandi… Mais ces Turuqs autorisées porte un couronnement spécifique pour chacun d’entre elles…

Et dans la Voie, il est dit qu’avant que le Prophète ne couronne son héritier, ce dernier doit d’abord être couronné par 124 000 Prophètes ! Ils doivent lui donner des secrets de leur prophétie et le couronner, alors Sayyidina Muhammad le couronne à la fin, devant Shah Naqshband.

 

Tous les Awliyas doivent être présents lorsque Sayyidina Muhammad couronne ses héritiers de Sa Réalité, avec Shah Naqshband à ses côtés. Le Prophète témoigne ainsi que cet Awliya couronné n’a plus d’Ego.

Lorsque cet héritier du Prophète est couronné, Allah l’habille à ce moment là précis, du vêtement Abd _ le vêtement du Serviteur. Et pas avant, car il est toujours en lutte contre lui-même. Il atteint le Makam ul Ubudiyya qui est un Makam médusant...

En Présence des 124 000 saints et Prophètes, Allah Tout-Puissant habille Son serviteur du degré élevé de Ubudiyya.

 

Comment alors prétendez-vous parler d’Allah ! Tout le monde parle de la Présence Divine et il est absolument inacceptable _ et c’est important dans la Tariqat Naqshbandi_ de dire « Je suis uni avec Allah ! »

Qui êtes-vous pour prétendre être uni ?! Le Prophète est Abd, et il n’a jamais dit « Je suis uni…_ Il a dit Ya Allah, je suis Ton serviteur ! » Et vous prétendez chercher à être uni avec Allah ! Astaghfirullah !

 

Vous devez garder l’ADAB et le RESPECT!

Vous devez comprendre ce qui est dit !

Lorsqu’on vous dit de comprendre cela veut dire : Comprendre la compréhension de cette compréhension, c’est cela LA compréhension !

 

Cela veut dire que vous ne pouvez jamais comprendre en Réalité ; Lorsqu’on vous dit « Essayer de comprendre » cela veut dire « Comprendre Véritablement votre incapacité à comprendre » devant La Présence Divine. Cela veut dire que vous restez perplexe ou interdit devant la Manifestation Divine.

Le Prophète a dit « La nuit de l’Ascension, il n’y avait plus de moi » et il n’a pas parlé d’unification ! Il a dit qu’il ne pouvait pas rester en même temps que La Présence de Son seigneur : il s’est vu complètement s’effacer et disparaître devant Allah.

C’est pourquoi nous devons garder l’Adab _ le Respect _ quand vous décrivez quelque chose : vous êtes les Serviteurs d’Allah, et rien d’autre. Nos attributs sont d’être un serviteur d’Allah, et quel que soit votre degré vous ne pouvez dépasser cet état et c’est cette compréhension que vous devez comprendre !

Ne dîtes pas « Je suis un Shaykh, je suis un Awliyya ! »… Même si vous en êtes un ! Le Prophète a dit « Je ne sui qu’un être humain comme vous » alors qu’il est le Prophète : c’est là, la parfaite compréhension envers Son Seigneur !

 

Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas comprendre ! Si vous dîtes « Ô Shaykh tu es le Serviteur d’Allah. » Abu Yazid dit « C’est un grand honneur pour moi !_ Le Shaykh rend compte par son état de la description du serviteur d’Allah : il porte les Attributs de Dévotions de Serviteur._ Et ne dîtes pas autre chose ! C’est un honneur pour le Shaykh. Si vous dîtes plus que cela, vous me mettez dans un coin étroit et dans de grandes difficultés face aux autres Awliyyas »

Les Awliyyas n’aiment pas qu’on les décrive de cette façon, ils aiment uniquement être dits « serviteurs d’Allah ».

Abu Yazid dit ainsi « Si vous dîtes _ mon Shaykh est le Serviteur d’Allah, l’honneur pour moi est suffisant ! » Le Prophète a dit « Je suis le plus heureux d’entre tous, quand Allah me nomme Abd ».

 

Si vous vous nommez de telle façon, personne ne va vous attaquer ! Mais votre Ego ne l’accepte pas : vous devez alors travailler pour qu’il l’accepte !

 

Fatihah



 
< Précédent   Suivant >