Galerie Photos

Accueil arrow Les Discours arrow Les Secrets transmits par Grand-Sheikh Daghestani par Mawlana Cheikh Hisham - 30/01/2010
Les Secrets transmits par Grand-Sheikh Daghestani par Mawlana Cheikh Hisham - 30/01/2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Les Secrets transmits par Grand-Sheikh Daghestani

Mawlana Shaykh Hisham Kabbani

Saint-Ann’s Priory, U.K

30/01/2010

 

 


A`oodhu billahi min ash-Shaytaani 'r-rajeem. Bismillahi 'r-Rahmaani 'r-Raheem.

As Salaamu Alaykum Wa Rahmatullah Wa Barikatuhu!

 
Chaque instant de notre vie est comptabilisé, ainsi que toute action. Aujourd’hui, si vous allez à un endroit : un supermarché, une gare… quelque soit l’action que vous y faîtes, elle est inscrite. Vous ne devez donc jamais oublier qu’il y a un œil céleste qui vous observe et enregistre tout ce que vous faîtes.

Dans la rue, si vous traversez au rouge, même si la police n’est pas présente vous trouverez sans doute une contravention chez vous car il y a des caméras dans les rues…  si cela est possible entre nous, que pense-vous de ce qui advient quand Allah Subhanna Taala ordonne à Ses Anges d’inscrire chaque instant de votre vie. Ne dîtes pas «Je peux faire telle chose en secret, à l’abri des regards chez moi». Pour Allah, il n’y a pas de secret : Tout reste ouvert !. Les Awliyyas tentent de guider ceux qui les suivent pour qu’ils récoltent ce qui est bénéfique pour eux. Ceux qui en prennent quelque chose, de belles choses leur sont promises… les autres qui ne récoltent rien, c’est leur problème. Allah Subhanna Taala est continuellement Miséricordieux : Il pardonne toujours. Mais nous ne voulons pas prendre cette chance… Nous sommes trop stupides… !. Alors prenez garde à ce que vous faites et à ce que vous dîtes.

Je me demandais ce que je pouvais vous dire aujourd’hui et j’ai pensé : «Les gens savent peu de choses des pouvoirs des Awliyyas, cela pourrait les intéresser…» Les gens comme vous, les personnes croyantes, sont intéressés des pouvoirs des Saints transmis par le Prophète.

J’ai décidé de vous raconter une histoire de Grand-Sheikh, qu’il soit sanctifié. Je vais vous lire des notes que j’ai prises il y a 40 ans. Cela nous apportera de la Lumière céleste !.

Avant toute chose, Grand-Sheikh a dit qu’Allah Subhanna Taala a créé des lieux saints sur terre et des lieux saints dans les Cieux, ainsi que des lieux saints dans cet univers : ces derniers ne peuvent être atteints et connus que des Awliyyas. Les lieux saints sur terre, Allah Subhanna Taala les a indiqués à Son Prophète… et nous les connaissons : Maqat al Mukarama, Madinatun Munawara, Masjid ul Aksa sont les trois lieux saints cités par Allah. Les Savants savent que le Prophète a mentionné plusieurs hadiths au sujet des faveurs et des bénéfices de Sham Ash Sharif : c'est-à-dire Damas.

Les gens ne savent pas vraiment que le Prophète a mentionné cela… et le Mahdy viendra de la Mecque à Médine, jusqu’à Sham ash Sharif au Masjid al Namawi. Le Prophète a dit dans un hadith que le Mahdy priera dans cette mosquée lorsque Jésus descendra des Cieux pour prier avec les gens présents. Dans cette ville, nombre de Sahabas, de femmes du Prophète et de sa descendance y sont présents. Visiter ces lieux est donc très recommandé : Grand-Sheikh insiste là-dessus.


Ce sont des lieux saints très importants que l’Humanité devrait vouloir visiter, comme vous : vous souhaitez visiter ces lieux pour sûr. Il y a des gens qui préfèrent visiter la Tour Eiffel, le Taj Mahal, la Statue de la Liberté… Pour eux, ce sont des lieux saints : pour nous, ils sont tout à fait l’opposé. Les lieux véritablement saints sont plus importants pour nous. Le Prophète a dit : «Le bagage que vous emportez en voyageant n’est compté comme adoration que pour ces trois lieux saints». Tous vos autres voyages d’agrément ne sont pas une voie d’adoration et de proximité vers Allah Subhanna Taala.  Le Prophète a ainsi encouragé les gens de visiter ces trois lieux saints : celui qui les visite recevra des faveurs indescriptibles !.

Visiter ces lieux nous mènent à Ridwan Allah ul Akbar : au Plaisir d’Allah le Plus Grand car Allah vous place alors dans Sa Satisfaction.  Et si vous voulez obtenir le Plaisir d’Allah dans Sa Satisfaction à votre égard : visitez-les !. Ridwan Allah ul Akbar est plus important pour les Awliyyas que les sept Cieux !. Il n’y a aucune comparaison. Grand-Sheikh faisait souvent cette dua : «Ô Allah, Place nous dans tes Océans de Plaisir infini».

Les Awliyyas ont pour unique but Ridwan Allah ul Akbar : la Satisfaction Divine envers eux. Tout Waly fait de son mieux pour atteindre ce degré, s’il atteint le niveau des sept cieux, il se considère encore en chemin, car il n’a pas atteint la parfaite adoration en vue d’obtenir le Plaisir Divin le plus Grand.

De nos jours les gens ne pensent qu’à obtenir le Paradis : «Que faire pour avoir le Paradis !?». Ils suivent ce que le Prophète a mentionné bien sûr, bien que certains ne le suivent même pas… Bien sûr, s’ils le suivent, ils seront certainement au Paradis… mais ils seront dans une telle lamentation s’ils se retrouvent dans un des six Paradis… Ils regretteront !!. Car quand bien même ce serait le meilleur Paradis qu’ils puissent obtenir, ils seront tout de même dans le regret de n’avoir pas suivi la Voie Véritable de Sayyidina Muhammad. La Voie montrée par les Awliyyas en vue d’obtenir le Plaisir d’Allah. C’est un  niveau, et une situation décrite par le Saint-Coran… On ne peut pas parler de « lieu »…

Tout le monde doit demander avec sincérité «Ya Rabbi !. Place moi dans la proximité de ceux que tu as gratifié : le Prophète, les Saddikin, les Pieux, les Martyrs… » Car il leur sera donné La Lumière d’Allah Subhanna Taala!.  A ce degré, Allah ouvrira à ces gens présents dans ce Paradis une Lumière inconnue des Cieux et de la Terre !. Allah va leur permettre de Le Voir conformément au hadith : «Allah sera vu par les Croyants aux Cieux ». Mais Allah ne sera vu QUE dans ce Paradis là, pas dans les autres : uniquement ceux qui seront avec le Prophète et les Awliyyas pourront voir leur Seigneur !.
 

Bien des gens se demandent alors : «Allah va-t-il Se présenter sous une forme ?». Impossible. Allah Seul sait ce qu’il en est…Toutefois, les Awliyyas disent qu’Allah dans ce Paradis se manifestera en vous : Il vous habillera de Ses Attributs conformément à votre degré et au niveau que vous aurez atteint : Allah peut vous habiller d’un ou plusieurs de Ses Attributs, et chacun d’entre eux possède des Lumières infinies, des connaissances toutes sans fin et toutes différentes…

Chacun d’entre ces gens sera habillé d’un ou de plusieurs Attributs selon le degré ultime qu’il aura atteint… Ceux qui seront dans le cercle de Rassul Allah seront les plus chanceux : ils seront les plus proches de leur Créateur.

Allah dit dans le Saint Coran : «Demandez-Moi, Je vous donne !». Il faut donc lui demander «Ya Rabbi ! Accorde nous d’être dans la proximité du Prophète au Jour de Résurrection !». Demandez ! Allah est Celui qui est Généreux !. Il vous dit de demander, et Sa Promesse est tenue éternellement ! Al Karim ! Allah a promit : alors demandez !. Nous sommes de faibles serviteurs : demandez qu’Allah vous place dans le même ciel que celui où IL placera Son Bien Aimé !.

Vous croyez que cela n’est pas possible ?... Que cela ne peut arriver ?... Aujourd’hui, quelqu’un vous demande une faveur : vous la lui donnez si vous en avez le pouvoir !... Les Faveurs d’Allah quant à elles sont éternelles et infinies, Ses Trésors sont sans fin : Il est le Créateur ! Demandez ! Car si vous ne demandez rien, alors vous n’obtenez rien !.

Allah Subhanna Taala ne se lasse pas : Il donne sans cesse. Les Awliyyas connaissent cette Réalité : ils demandent sans cesse pour ceux qui les suivent et pour toute la Umma de Rassul Allah ! Ils demandent et Allah leur répond et Il donne !. 

Je vais vous raconter une histoire de Grand-Sheikh. Il fit une réclusion à Madinatun Munawara dans les 60’s, et ce durant toute une année. Normalement, personne ne peut être dans la même pièce qu’un Sheikh qui fait une réclusion, mais dans ce cas  il a autorisé Mevlana Sheikh Nazim à être avec lui dans la même pièce. Un bol de soupe de lentilles et 50 dirhams par jour pour acheter du pain : c’est ce qu’ils avaient pour se nourrir. Mevlana Sheikh Nazim mangeait deux fois par jour, Grand-Sheikh une seule fois… et Il avait ordonné à Mevlana Sheikh Nazim de faire ses prières au masjid puis de revenir auprès de lui qui restait dans la pièce sans jamais en sortir.

Après la prière de Maghreb, Grand-Sheikh lui donnait son bol de soupe : il n’y touchait jamais. Mevlana Sheikh Nazim était resté entre trois et six mois avec Grand-Sheikh et il dit que sur 24heures, il ne dormait jamais…

Il existe six différents niveaux de réclusion, et le plus haut est que les Awliyyas  ne mangent pas, ni ne boivent. Ils peuvent continuer comme cela durant toute la durée de la réclusion : trois mois, six mois ou un an sans manger ni boire. C’est le niveau le plus haut de la Khalwa !. Car Allah Subhanna Taala leur donne kutuyallamut : une céleste et spirituelle provision qui ne s’épuise jamais… elle ne meurt pas car elle vient des Cieux, et elle est donc éternelle. C’est pour cela que l’on dit que les Awliyyas ne meurent pas… Que pensez-vous alors au sujet du Prophète qui dit «Celui qui me salue, Allah envoie mon âme pour le saluer en retour ». Et dans l’univers, les salawats sont continues : pendant que certains dorment sur la planète, d’autres le saluent et inversement…

Donc, Grand-Sheikh donnait son bol de soupe à Mevlana Sheikh Nazim… Les tenants de cette histoire vous ne les trouverez nulle part. Nous espérons qu’elle soit publiée un jour mais il y a des choses dont nous n’avons pas l’autorisation de dévoiler. Il y a des choses que je ne peux vous dire actuellement : c’est au-delà de votre capacité que de les partager avec vous.

Donc, Mevlana Sheikh Nazim raconte que lorsqu’il prenait une cuillère de cette soupe, chacune d’elle avait un goût différent de la précédente !. La soupe de Grand-Sheikh avait un goût différent de la sienne, alors que c’était la même soupe !. Il dit qu’il n’a jamais goûté autant de douceur que celle qu’il a goûtée dans cette soupe qui appartenait à Grand-Sheikh. C’était une soupe très simple, et son goût était encore plus doux que le miel… et la seconde cuillère encore plus goûteuse que la première et ainsi de suite… A la troisième cuillère, il voyait des Lumières qui étaient faîtes de couleurs innombrables sortir du bol…

Chaque couleur avait un goût différent et apportait à chaque fois des connaissances nouvelles… Ces connaissances, il ne lui était pas permit de les dévoiler sauf dans l’année 1996 quand Grand-Sheikh ordonna à Mevlana Sheikh Nazim de faire le hadjj : «Prends mes enfants et installe les dans la pièce ou j’ai fais ma khalwa… Et donne-leur les enseignements… ». Mais Mevlana Sheikh Nazim n’a jamais eu la permission de les transmettre : je dois donc les dissimuler. Un jour peut-être pourrons-nous les partager…

 Durant sa khalwa, Grand-Sheikh a fait une dua après la prière Icha et Mevlana Sheikh Nazim a levé ses mains : Et vous le faîtes-vous ?... Et bien, il ne les a pas reposé jusqu’au Fajr !. Durant toute la durée de sa présence auprès de Grand-Sheikh, il n’a jamais entendu de lui deux fois la même dua : c’était à chaque soir une dua complètement différente et ses duas duraient des heures…  Ces choses sont reliées directement au Pouvoir qui vient des Cieux, pas à quelque chose d’humain…


Les duas sont célestes car Grand-Sheikh a dit un jour que Sayyidina Abdul Khalik Ghudjuwani, après que sa réclusion fut ordonnée par un message céleste…_ [aparté] il est enterré à Bukhara en Ouzbékistan, où est dispensé son enseignement dans son école… Chaque Sheikh dont son nom à une école afin que son enseignement perdure et que son nom reste gravé… De mes voyages là bas, je vois que les mourides coopèrent et tentent de faire quelque chose pour leur tariqa… Dans notre tariqa, nous ne voyons que des disputes : il faut y mettre fin et établir un lieu où l’enseignement peut être transmis. Cela n’est pas donné à n’importe qui, mais nous voyons que le soufisme enseigné à l’heure actuelle ne repose que sur l’imagination….

Il a donc été ordonné à Sayyidina Abdul Khalik Ghudjuwani par une voix venue des Cieux : «Va à Marou et regarde avec tes yeux et avec le pouvoir que je t’ai donné au-delà de ton regard… Va et regarde le rocher ». C’est un secret hérité de Sayyidina Moussa. Les Awliyyas héritent de tous les prophètes, et d’abord de Sayyidina Muhammad. Quand Sayyidina Moussa a frappé sur le rocher, les 12 tribus en sortirent…

Il est donc allé dit «J’ai regardé et j’ai vu par le pouvoir céleste de l’eau jaillir du rocher, si vaste et si puissante. Cette eau a tout inondé alentour, toute la ville»… Vous savez, quand Sayyidina Abdul Khalik Ghudjuwani fait son dhikr , le mouvement de la langue bouge à une vitesse impossible à comprendre… Il faisait son dhikr sous l’eau car Satan n’entre pas dans l’eau… Toutes les baleines croient en Sayyidina Yunus car il a fait son dhikr dans l’estomac de la baleine qui a fait Shahada : tous les animaux de la mer l’ont suivi car la baleine est l’animal le plus imposant : donc tous les plus petits suivent le plus grand animal.

Ce n’est pas comme aujourd’hui !. Tout le monde veut être un sheikh et ne suit personne, tout le monde veut être important… Qu’est-ce-que c’est que ça ! On ne décide pas d’un coup soi-même d’être sheikh !. C’est un ordre qui vient du Prophète, ce n’est donc pas quelque chose que vous décidez par votre intellect !. Ca ne signifie rien dans ce cas. Et les Awliyyas sont comme les baleines dans la mer : ils sont très puissants !...

 
Donc Sayyidina Abdul Khalik Ghudjuwani a entendu alors un message «Ya Abdul Khalik, Je crée un Ange de chaque goutte qui sort de cette eau, jusqu’au Jour de Résurrection. Ces Anges vont faire le dhikr avec Mes Attributs et Mes Plus Beaux Noms, et chaque Ange créé fera un dhikr qui sera donné à la Umma de Rassul Allah…. ». Mais c’est une faveur qui n’est pas donnée à toute la Umma : uniquement au sein de la Umma à ceux qui suivent réellement la tarika Naqshbandi !. Vous recevez toutes ces faveurs crées par Allah… !. Imaginez combien de milliards, de milliards de gouttes d’eau qui font partie de toute cette eau qui s’écoule à Marou !. Sayyidina Abdul Khalik Ghudjuwani entendit ensuite : «Ton devoir est de donner un nom à chaque Ange, et si tu répètes deux fois le même nom Je te mets hors de ma Divine Présence !».


Et nous, nous pensons si lentement, personne ne dit «Laissez-moi faire quelque chose pour les autres, laissez-moi faire quelque chose pour le Sheikh » Vous faites quelque chose pour le Sheikh et tant de gens deviennent jaloux !... Faites quelque chose pour le bénéfice de la tarika : ne soyez pas paresseux !

Vous devez avoir cela en tête : faire quelque chose que vous n’avez pas fait !. Mais ici, quand on voit une personne faire un acte de bien, on vient et on l’attaque au lieu de l’aider !. Tout le monde ne fait que parler du khilafa de manière insensée… C’est un grand péché ! Qu’Allah donne longue vie à Mevlana Sheikh Nazim !.
 

Sayyidina Abdul Khalik Ghudjuwani a été demandé de nommer chaque Ange d’un nom différent… Ces Anges sont créés jusqu’au Jour Dernier… Cela veut dire que jusque dans sa tombe, il lui a été donné d’être un Awliyya vivant pour donner des noms à ces Anges et pour observer ceux qui le suivent !. 

Et Grand-Sheikh… Chaque nuit, il faisait une dua de Isha jusqu’au Fajr… Et à chaque fois elle était différente de la précédente… Et cela durant toute une année… Combien de duas, d’heures de duas ont été faîtes !. Et combien de nuits n’a-t-il pas dormi ?... A ce stade, ces Awliyyas obtiennent un pouvoir et une âme angélique comme les Anges qui ne dorment pas : certains Awliyyas finissent par obtenir ce degré.

Ils tiennent dans leurs mains leur propre cerveau, et le vôtre aussi !. Les Awliyyas ont ce contrôle : ils peuvent vous atteindre à tout moment… et ils peuvent s’empêcher de dormir car ils ont ce pouvoir.

 Qu’Allah les gratifie des secrets du Prophète qui leur transmet sans cesse et les visite sans cesse, et ce à chaque instant.

 
Fin Partie 1

 
 
< Précédent   Suivant >