Galerie Photos

Accueil arrow Evénements arrow Compte rendu 1
Compte rendu 1 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Initiation et Réalisation Spirituelle

Ceux qui te prêtent serment d'allégeance ne font que prêter serment à Dieu : la main de Dieu est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment, ne le viole qu'à son propre détriment ; et quiconque remplit son engagement envers Dieu, Il lui apportera bientôt une énorme récompense. Coran, Sourate 48_V10.

 

 

2shuiukh.jpg

Synthèse de la Table ronde  n°1 sur l’Initiation_ Dimanche28 mars 2010

 

 

L’initiation ou le rattachement initiatique relève de la transmission d'une influence spirituelle par le biais d'un rite spécifique. Ce qui préfigure la fonction et à l’efficacité des rites.

La Réalisation spirituelle signifie prendre conscience de notre lien permanent avec le Principe. Cette réalisation relève de la connaissance du soi et non connaissance du [de] moi : le Soi étant d’essence divine, contrairement au moi qui porte en lui toute dimension égotique.

 

Dans le Saint-Coran, nous savons qu’Allah dit à Sa Création « Je n’ai créé l’Homme et le monde invisible(Jinns) que pour qu’ils m’adorent ! » [Noter que dans la compréhension du terme Jinns ici, il réfère à l’ensemble du monde de l’invisible notamment inconnu des hommes, et non aux créatures qui portent le même nom].

 

 

Ibn Abbas a cité dans une de ses paroles ce verset qui réfère à la Réalisation Spirituelle par la connaissance :

« [car] L'ADORER C'EST LE CONNAITRE. » Ici, la notion du soi pourrait être identifiée par Huwa : Lui, Allah.

 

René Guénon (Abd el Wahid Yahia) dans son ouvrage « Initiation et réalisation spirituelle, Chapitre V » dit à ce sujet :

« L’initiation consiste dans la transmission d’une certaine influence spirituelle. Cette transmission ne peut être opérée que par le moyen d’un rite, qui est précisément celui par lequel s’effectue le rattachement à une organisation initiatique ayant pour fonction de conserver et de communiquer l’influence dont il s’agit.

L’initiation  dans son sens islamique est le rite Bay’a (Pacte). Il signifie ainsi que l’initiation devient virtuelle mais réelle par l'efficacité du rite, l’influence spirituelle apporte la possibilité de tous les développements ultérieurs de l’être, puis par le travail intérieur de l’être devient effective. »

L’auteur soulève ainsi ces points récurrents :

· Le néophyte peut ne pas s’apercevoir de l’effectivité de l’influence spirituelle… cela ne la rend pas moins réelle.

· Le travail intérieur de celui qui chemine permet de réaliser pleinement l’initiation ou la Bay’a [L’initiation est telle une graine que le travail intérieur permettra de faire devenir plante].

·                        La nécessité absolue d’être initié pour aboutir à la pleine Réalisation Spirituelle repose sur la réalité que l’être humain oublieux par nature : l’Homme est de toute éternité lié au Principe qui l’amène à l’existence, mais c’est son ignorance de cette Réalité qui l’empêche d’évoluer vers Allah : Il doit donc donner pleine réalité à la Bay’a qui s’apparente à une graine « offerte » par la Silsila, par le moyen du rite dont il est question.

 

Le cheminant doit donc libérer son moi égotique pour évoluer vers le Soi qui est d’Essence Divine. C’est cette libération pleine et entière qui lui permettra d’entrer dans la pleine conscience de ce lien avec le Divin et de garder pérenne l’influence spirituelle.

En ce sens, l’initiation s’apparente au commencement d’une nouvelle existence qui va ouvrir le cheminant à de [nouvelles] potentialités.

 

Le travail initiatique repose sur la transmission orale [Tariqatuna Sohbat] de l’enseignement traditionnel : l’expérimentation ne se fait pas par l’assimilation livresque, mais par l’expérience de la transmission d’une connaissance [Par exemple : les sohbats du Sheikh qu’il faut pouvoir entendre, voir et/ou écouter].

 

 

L’initiation est donc la condition sine qua none pour cette pleine Réalisation spirituelle et repose notamment sur la pleine reconnaissance du guide comme véhicule qui va nous aider à cheminer spirituellement de la manière la plus exacte qui soit pour chacun.

 

La Réalisation spirituelle repose sur le strict respect de la réalité exotérique [Bases de l’Islam_ ou Shariat’ Allah], avant toute prétention à évoluer dans la réalité ésotérique spirituelle [vers Iman et Ihsan].

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >